Salut tout le monde ! Comment est-ce que vous allez en cette fin de juin ? Les exams se sont bien passés ? Comme tous les samedis, me revoilà avec un nouvel article qui est, je pense, de circonstance puisque aujourd’hui j’ai décidé de vous livrer mes quelques conseils pour affronter cette chaleur pour le moins… Chaleureuse, haha.

Alors, il n’était pas du tout prévu au programme mais entre deux siestes de 8h avec en option gorge sèche et bouche pâteuse cela m’a paru être une évidence : je ne pouvais pas ne pas faire un article pour vous donner mes astuces afin de combattre ce temps infernal.

Comme vous l’aurez compris, l’été, c’est pas vraiment mon truc. Tourner 3 heures dans mon lit chaque soir et barboter dans ma transpi, c’est pas ce que je pourrais appeler de « bons moments ». D’autant plus que j’ai un terrible problème à confesser : je déteste boire de l’eau. (Oui parce que soda et alcool, c’est open bar toute l’année par contre…) Je ne sais pas du tout pourquoi mais je n’arrive tout simplement pas à ingurgiter ce liquide sans goût que tout le monde avale en litre tous les jours, sous peine d’avoir des nausées (et je n’exagère pas, je me sens vraiment mal après). Et si le restant de l’année c’est très embêtant, en été, c’est intenable et même dangereux.

Je ne vais pas vous faire le speech habituel du « Il faut s’hydrater, c’est important » parce que C’EST IMPORTANT et vous devez sûrement déjà le savoir. Pour votre peau, votre organisme, vos cheveux, tout votre corps fonctionne avec de l’eau. Et croyez moi, ne pas en boire, c’est la porte ouverte à plein de soucis de santé pas chouettes du tout. (Genre pas du tout).

Du coup je me sentais bien placée pour vous partager mes astuces, ce que je fais pour rester hydratée tout au long de la journée alors que boire de l’eau c’est compliqué pour moi.

(Avant de commencer, j’en profite pour vous rappeler que je ne suis pas médecin et que mes conseils fonctionnent pour moi (qui n’ai pas de diabète ou autre soucis de santé majeur). Si vous avez un régime particulier ou autre, soyez critique envers mes astuces et tournez vous plutôt vers quelqu’un qui aura des conseils adaptés spécialement pour vous !)

1. Manger des fruits et légumes (de saison silvouplé)

Ça peut paraître bête et logique mais manger beaucoup de fruits et légumes vous permettra de combler une petite partie de vos apports en eau, en plus de vous rafraîchir. Attention, je ne dis pas qu’il suffit de manger 40 kilos de pastèque pour se passer de toute boisson (de toute façon, vous allez bien vite comprendre que c’est une très mauvaise idée quand vous serez cloîtré dans vos WC pendant 3 jours et demi) mais cela peut déjà vous aider, si, comme moi, vous avez tendance à zapper la case « boire ».

2. Troquer le traditionnel verre contre quelque chose de plus fun

Sans vous mentir, c’est l’astuce qui m’a sauvé la vie. Au quotidien, je ne pense pas à boire et, dans une journée, je peux facilement rien boire DU TOUT. Je me suis souvent posé la question de pourquoi j’avais du mal avec ça et, avec du recul, je me suis dit que c’était parce que j’avais souvent la flemme. Me déplacer, sortir un verre, le remplir, le boire, en refaire un, veiller à avoir de l’eau bien froide dans le frigo en permanence… C’est autant d’étapes qui me freinent car ça me demande une énergie que j’ai juste pas en été (oui, en été perso je suis vraiment incapable de faire quelque chose).

C’est en allant chez une amie que j’ai découvert le St-Graal : les bouteilles d’1 litre avec un trou dans le bouchon dans lequel passe une paille. C’est un gros contenant donc pas la peine de se resservir à chaque fois et boire à la paille me donne envie de boire beaucoup car ça devient vite un automatisme. Je me rends beaucoup moins compte de la quantité que j’absorbe et du coup, boire devient plus facile. Vous pouvez trouver plein de contenants comme ça dans des magasins comme Hema, Maison du Monde, Action… à quelques euros (personnellement j’ai eu ma grande bouteille d’un litre à 3€ et deux petites de 50cl à 2€ l’une). C’est un bon investissement.

3. Tester les eaux aromatisées maison

Si comme moi, vous trouvez l’eau fade et triste, il y a un astuce que je ne peux que vous recommander : faire vos eaux aromatisées maison. Avec le type de contenant dont je vous parlais au dessus, c’est très simple : il suffit de glisser quelques fruits au fond de votre bouteille et de la remplir d’eau (gazeuse ou plate, ça c’est vous qui voyez). Après 1 ou 2h, votre eau aura normalement prit un léger goût de fruits plutôt sympa et pas trop sucré. Agrumes, baies, kiwi… Ça marche avec beaucoup de choses et ça vous permet de varier les plaisirs assez régulièrement.

4. Miser sur les thés glacés

Je suis une fan inconditionnelle de thé mais pas au point d’en boire une tasse bien chaude quand il fait 40°C. Du coup je me suis vite rabattu sur leur version glacée. C’est assez sympa entre deux bouteilles d’eau aromatisée justement parce que le goût est plus intense et plus modulable aussi. Il existe des mélanges pour thés glacés dans le commerce mais c’est assez cher il me semble. Ce qu’il faut retenir je pense c’est que presque tous les thés peuvent s’infuser à froid, il faut juste de la patience. (Ou les infuser à température recommandée et les laisser au frigo une fois le thé a température ambiante.) Les thés verts notamment et les thés blancs sont généralement sympathiques une fois froid. Surtout ceux qui sont mentholés ou fruités. Les laisser infuser plus ou moins longtemps vous permettra d’avoir un goût plus ou moins prononcés. Vous pouvez également choisir d’y ajouter du sucre (pour une version plus gourmande et moins toxique que les sodas du commerce) et même des fruits. Une amie y ajoute du gingembre et c’est vraiment délicieux !

5. Suivre sa consommation d’eau

Les fans de bullet journal sauront tout de suite de quoi je parle si je dis que glisser une case dans son agenda pour veiller sur sa consommation d’eau au quotidien est une bonne idée. Que ce soit des rappels sur votre téléphone ou des petits verres à colorier au fur et à mesure dans votre agenda, suivre activement votre consommation d’eau peut faire des miracles.

6. Toujours avoir de l’eau sur soit

Difficile de boire si vous vous baladez (comme moi fut un temps) sans eau dans votre sac. Avoir de l’eau c’est non seulement utile mais vital. Avec le soleil qui tape, ne pas s’hydrater -même sur des petites périodes- couplé à une exposition trop intensive peut mener à des malaises et ce, assez rapidement. Toujours avoir une bouteille d’au moins 50 cl est donc, à mon sens, un minimum. Par ailleurs, si jamais vous n’avez pas la possibilité d’emmener de l’eau sur vous, que vous avez tout simplement oublié ou que vous en avez plus, pensez à certaines fontaines qui proposent de l’eau en ville (attention à bien vérifier qu’une pancarte vous indique qu’elle est potable avant d’en boire) et n’hésitez pas à vous arrêter dans des bars afin de demander de l’eau. Généralement, avec cette chaleur et si c’est demandé gentiment, on vous servira toujours un verre d’eau gratuitement.

Voilà voilà, j’espère en avoir aidé certain.e.s à affronter cet été plus sereinement. Si jamais vous avez d’autres conseils à prodiguer, n’hésitez pas à laisser vos conseils dans l’espace commentaire ! Je vous dit à la semaine prochaine, en attendant, des bisous si consentis,

Karma

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s